Brigade Splash : Pour un encadrement sécuritaire des groupes d’enfants

QUÉBEC, le samedi 26 juin 2021 – La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest, la Société de sauvetage et la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) sont heureuses d’allier leur force pour une 15e année consécutive afin de vous présenter la tournée estivale de la Brigade Splash. Cette initiative permet de sensibiliser les sauveteurs, baigneurs et gestionnaires aquatiques à l’importance d’observer des comportements sécuritaires aux abords des installations aquatiques. Sur les plages, dans les piscines intérieures et extérieures, et aux parcs aquatiques, la sécurité est une priorité pour tous. C’est d’autant plus vrai durant cette seconde année dans le contexte de la pandémie de la COVID-19.

« Encore une fois, cette année, le travail sur le terrain de la Brigade Splash vise à promouvoir le respect des mesures mises en place par l’Institut national de la santé publique (INSPQ) et des normes émises par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST). Les milieux de baignade surveillés – qui demeurent à faible risque de transmission – sont de loin les milieux à privilégier cet été pour une baignade en toute sécurité. »

  • Raynald Hawkins, directeur général de la Société de sauvetage

« Aujourd’hui, je suis très heureuse que la Brigade Splash reprenne du service pour une 15e année consécutive, pour sensibiliser les Québécois de toutes les régions à la vigilance nécessaire lorsqu’ils sont à proximité d’un plan d’eau. Chaque noyade en est une de trop, et le travail de la Brigade est essentiel pour rappeler que la sécurité, c’est l’affaire de tous. D’ailleurs, pour donner suite aux nombreuses recommandations des coroners, notre gouvernement a mis à jour le Règlement sur la sécurité des piscines résidentielles, afin de réduire les risques de noyade autant que possible. En terminant, je souhaite souligner le travail incroyable de M. Hawkins, directeur général de la Société de sauvetage, qui est toujours là pour réitérer l’importance des comportements sécuritaires à adopter. »

  • Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation

« En cette sortie de pandémie, la situation s’avère inquiétante. En plus des cours de natation, c’est également le programme Nager pour survivre, un programme qui vise à permettre aux enfants d’âge primaire d’apprendre à survivre à une chute accidentelle en eau profonde, qui n’a pu être dispensé depuis seize mois. J’appelle tous les parents et responsables chargés de la supervision des enfants à s’informer sur les mesures de sécurité à prendre et à augmenter leur vigilance afin qu’activités aquatiques rime toujours avec plaisir. »

  • Sylvie Bernier, marraine d’honneur du programme Nager pour survivre

« La noyade est un tueur silencieux et sournois. Chaque année, trop de personnes, des enfants bien souvent, perdent la vie en s’amusant dans la piscine ou dans nos cours d’eau. En sensibilisant nos citoyens aux mesures de sécurité à observer et en formant le personnel du milieu aquatique de manière continue, la Brigade Splash accomplit un travail crucial. Je remercie la Société de sauvetage et la RBQ pour les nombreux efforts qu’elles ont déployés ces dernières années, et je souhaite une longue vie à cette collaboration qui fait une différence dans nos communautés. »

  • Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

Une journée typique de la Brigade débute par une séance de formation continue avec les sauveteurs de l’installation. Les animateurs rencontrent par la suite les gestionnaires aquatiques afin de les sensibiliser à leurs rôles et responsabilités dans la favorisation des interactions sécuritaires avec l’eau. Ils profitent également de ce moment pour remplir une fiche de contrôle de la RBQ afin de s’assurer que toutes les installations visitées respectent les normes prévues au règlement sur les bains publics. La Brigade termine sa journée en rencontrant le grand public ainsi que les enfants des camps de jour afin de sensibiliser ceux-ci aux comportements sécuritaires à adopter aux abords de l’eau.

Cette année, la Brigade accorde une attention particulière à l’encadrement des groupes des camps de jour lors de leurs visites dans les installations aquatiques. Nombreux sont les enfants et les jeunes pour qui les cours de natation ont été mis sur pause depuis 2020, c’est pourquoi il est important de faire preuve d’une vigilance constante. La responsabilité de la sécurité incombe autant aux surveillants-sauveteurs qu’aux accompagnateurs et aux gestionnaires. Une communication efficace et une étroite collaboration entre les parties sont la clé d’une sortie réussie et sécuritaire.

Pour suivre les réalisations de la Brigade Splash, rendez-vous sur le site Web www.brigadesplash.com, sur la page Facebook Brigade Splash et sur le compte Instagram de la Société de sauvetage. Psit! La Société a également un compte TikTok!

La Brigade Splash est également rendue possible grâce à la précieuse collaboration de la RBQ, Aquam, Éduc’Alcool et Service Canada.

À propos du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation : Considérantla mise à jour du Règlement sur la sécurité des piscines résidentielles, les citoyens et les futurs acheteurs sont invités à vérifier auprès de leur municipalité les normes à respecter, dont de nouvelles qui entreront en vigueur à compter du 1er juillet 2021. Pour plus de détails, consultez le site Web du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.

À propos de la Régie du bâtiment du Québec : Responsable de l’application du Règlement sur la sécurité dans les bains publics, la RBQ mène, seule ou en collaboration, diverses activités de sensibilisation sur la sécurité dans les lieux de baignade. Pour plus d’information, consultez le site Web de la RBQ au www.rbq.gouv.qc.ca.

À propos de la Société de sauvetage : Depuis plus d’un siècle, la Société de sauvetage multiplie ses efforts afin de prévenir la noyade et les traumatismes associés à l’eau. Pour ce faire, cet organisme à but non lucratif déploie huit programmes qui visent à former la population sous différents angles. Ces programmes – Sauvetage, Prévention, Nautisme, Secourisme, Expert-conseil, Philanthropie, Sauvetage sportif et Semaine nationale de prévention de la noyade – sont complémentaires et concernent l’ensemble de la population. La Société de sauvetage regroupe plus de 30 000 membres individuels, 300 membres centres de formation à travers le Québec, 300 bénévoles et 22 employés.

-30-

Pour toute information complémentaire, communiquer avec : 

Société de sauvetage : 

Raynald Hawkins

Directeur général, Société de sauvetage, division du Québec

514-435-5342

rhawkins@sauvetage.qc.ca